« On parle beaucoup d’écoute de soi. Mais concrètement, c’est quoi s’écouter ? Pourquoi ça vaut le coup d’être à l’écoute de soi ?

Et si nous avions toutes et tous un GPS intérieur ? 

Je pense que nous avons toutes et tous une sorte de GPS intérieur, qui sait ce qui est le mieux pour nous, ce qui contribue à plus d’harmonie.

Quand quelqu’un nous propose quelque chose, si on reste attentif à ce qu’il se passe dans notre corps, on peut sentir s’il y a une contraction ou un sentiment d’expansion en nous. Chez moi, la non-joie en réponse à une proposition se manifeste par une sorte de contraction au niveau de mon ventre. Les « oui » / la joie, je les ressens dans une forme de frisson, ou encore de sentiment de chaleur.⁣⁣

Parfois aussi, je ne sais pas, ce n’est pas clair, il y a comme un brouillard qui m’empêche d’accéder à mon GPS intérieur. Dans ces moments, je prends le temps de laisser la réponse monter en moi les jours suivants, j’essaie de ne pas prendre de décision hâtive. ⁣⁣

Cela fait plusieurs années que je m’autorise chaque jour davantage à écouter ce qu’il se passe en moi et répondre à mon environnement en fonction de ça. Parfois encore, je dis « Oui » alors que je pense « Non ». Et je vois à quel point ça me coûte (en temps, en énergie, en argent parfois, en non-joie) de ne pas m’écouter. ⁣⁣

Deux expériences qui m’ont apprise à m’écouter davantage

-> Il y a deux ans, quelqu’un m’a volée mon sac à l’arraché alors que j’étais assise à la terrasse d’un restaurant. Ce soir-là, je me souviens que j’avais besoin de passer la soirée seule chez moi à regarder un film. On m’a proposée un restaurant, j’ai accepté car il y avait une part de moi qui en avait envie, qui voulait faire plaisir à l’autre. Mais si j’avais pris le temps de regarder plus profondément en moi, il est clair que le besoin de rester chez moi était plus important. Quand on est arrivées devant le restau, j’ai voulu m’asseoir à l’intérieur car je sentais que c’était plus cozy, mais on s’est installées dehors. Et je me suis fait arracher mon sac sur la terrasse coté rue avec toutes mes affaires (téléphone, portefeuille, clés, etc).

-> En 2015, je rentrais d’un long voyage et je cherchais un logement à Paris. J’étais stressé et inquiète. J’ai visité quelques logements, dont un appartement bien situé qui était disponible immédiatement. Je n’ai pas trop senti le propriétaire, je ne me suis pas sentie super à l’aise dans l’appartement mais j’ai signé. Par peur de ne pas retrouver rapidement autre chose, par sentiment d’urgence… J’ai tenu 5 mois dans l’appartement puis j’ai décidé de partir car mon intuition de base s’est confirmée : je me sentais mal dans l’appartement. Et le propriétaire ne m’a pas rendue ma caution de 600 euros sous prétexte qu’il y avait des traces noires sur un mur et qu’il devait tout repeindre… ça m’a coûtée 600 euros, mais je pense avoir économisé bien plus d’argent par la suite grâce à la leçon que m’a donnée cette expérience.

Je ne dis pas qu’on peut tout éviter ni qu’il faille éviter certaines situations. Souvent, les évènements les plus difficiles et les plus douloureux sont les plus beaux cadeaux et enseignements, quand on les regarde avec du recul. Mais j’ai quand même la sensation que quand je m’écoute, que je me sens pleinement dans la joie, centrée et dans le moment présent, moins de choses dans ce genre-là ont tendance à m’arriver (vols, agressions, etc.). Et ça, je l’ai constatée en voyageant seule également : tant que je m’écoute, je suis en sécurité.

L’écoute de soi en pratique : « je t’adore mais je n’ai pas envie de te voir »

Le mois dernier, une amie très chère à mon cœur a passé une journée sur Paris entre deux voyages. Ça faisait un an que je ne l’avais pas vu et elle allait être à 15 minutes de là où je logeais. ⁣⁣Mais voilà, au moment de la voir, j’ai senti que je n’arrivais pas à me mettre en mouvement pour la rejoindre, je n’avais pas l’élan. Mon corps ne voulait pas bouger. ⁣⁣Je me suis dit que je pouvais me forcer un peu et qu’elle serait peut-être déçue que j’annule au dernier moment. ⁣⁣

A ce moment-là, elle m’appelle en me disant : « Je ne sais pas ce qu’il se passe mais je n’ai juste pas l’élan, c’est bizarre. » ⁣⁣

– Moi non plus… C’est fou hein ? Alors que je t’adore. ⁣⁣

– Moi aussi je t’adore. Et c’est parce qu’on s’adore qu’on peut s’offrir ce cadeau de s’écouter et ne pas se voir⁣. 

Je raccroche et je me sens apaisée. Elle aussi. ⁣Se dire Non est la plus belle manifestation de l’amour qu’on se porte à cet instant. ⁣⁣

Notre corps sait, il ne ment pas et l’écouter est une question de (sur)vie. Ne pas s’écoûter peut nous coûter… Ce n’est pas facile mais c’est peut-être le seul Chemin vers la Joie.⁣⁣

⁣Et si notre job était de rester en capacité de s’écouter à chaque instant et de répondre  notre environnement en fonction de ça ?

Les photos de cet article ont été prise par Alexandre Sattler (Gaia Images).

Newsletter

Restez informés !

Inscription réussie ! Merci et à bientôt !

Pin It on Pinterest

Share This